Expressions et mots allemands pour te la péter partout, sauf en société !

Expressions et mots allemands pour te la péter partout, sauf en société !

29/07/2015 6 Par Tata Nat

Voici un article kitch qui va, je l’espère, en ravir plus d’un. Dans la même lignée que celui sur les mots composés allemands les plus cradingues, ce texte va te montrer quelques expressions et autres mots zarbis que tu vas pouvoir ajouter à ton vocabulaire berlinois. Et cela commence du plus soft au plus hardos natürlich bibiche !

Ich verstehe nur Bahnhof = Je ne comprends que gare

Ok en français ça ne fait absolument aucun sens. Cette expression n’est utilisée que lorsque tu ne comprends strictement rien aux propos de ton interlocuteur et que tu veux faire une petite réponse cocasse. Explication historique: « À la fin de la Première Guerre mondiale, les soldats allemands étaient fatigués à cause des batailles désespérées et tous ce qu’ils désiraient, c’était rentrer en Allemagne.

Le voyage de retour avait souvent été associé avec une gare. Le désir de se rendre à la gare était énorme. Quand on parlait aux soldats, ils n’avait rien d’autre dans leurs têtes que l’image de gare (= le désir de rentrer en Allemagne par chemin de fer), d’où ils n’entendaient/ne comprenait que « gare ». »

Source Wiktionary

À utiliser avec parcimonie au risque de ne vraiment plus rien capter !

bahnhof

Kuschel Rock = du rock pour se câliner en couple

…et pour des oreilles qui saignent à deux ! C’est l’équivalent romantique du BillBoard ou du Top50.  Littéralement, Kuschel Rock pourrait signifier « du rock pour se câliner« …

Je te laisse imaginer la gueule de ton mioche quand tu lui auras révélé l’avoir conçu sur Usher ou James Blunt (le choix est vaste comme tu peux le constater sur les images suivantes). Une thérapie à vie n’y pourra malheureusement rien !

Après-Ski: Traduction inutile – À prononcer « Après-chie ».

Ce n’est pas le moment ou tu dois aller faire caca après un repas trop copieux (quoi que), mais le moment bourrage de gueule après une (dure?) journée passée au ski.

En France, on fait une fondue et des blagues potaches façon Les Bronzés font du ski: en Allemagne on attaque au Schnapps sur la pire musique inventée par l’humanité pour choper en soirée, c’est-à-dire la Schlager !! Une petite vidéo alpine te fera comprendre tout de suite de quoi il retourne (je décline toute perforation des tympans à l’écoute de cette compil huhu !)

 

Fick dich ins Knie = Baise toi le genou

Ou comment envoyer quelqu’un se faire f***** de manière ultra franche (mon insulte allemande préférée) ! Et comme je n’ai rien d’autre à dire sur ce sujet, je ne vois qu’une seule façon de rebondir tout en finesse.

Et pour la fin…. la folle coïncidence franco-allemande:  Pute / Hure

Laisse moi t’expliquer un peu mieux à l’aide d’images délicates. En Français, tu sais ce qu’est une pute. D’ailleurs à Berlin elles n’ont vraiment pas froid aux miches !

Mais en allemand, une pute (prononcé « pouteeee ») c’est…une dinde !

Et on en arrive à Hure, qui en allemand signifie… pute (oui oui comme sur la première photo) et en français, une hure est le nom désignant communément une tête d’animal (mais pas seulement, clique là si tu es curieux) ! Exemple: une hure de sanglier.

Deux définitions, mais un seul sens, ou deux sens mais une seule définition?

Bref, tu penseras à moi la prochaine fois que tu tailleras le bout de gras avec ton boucher (ou non en fait ne pense pas à moi stp).

Et voilà pour aujourd’hui ! Si j’ai oublié certains mots ou si tu aimerais en voir apparaitre d’autres dans un prochain article (c’est le genre d’article qui fait le plus plaisir à écrire en plus!), envoie moi tes suggestions en commentaire mon petit marcassin adoré :D

Bonus de fin: en cherchant des images d’illustration, je suis tombée sur cette perle de l’Internet perdu ! Quelques exemples loufoques de « Martine la vérité« :

Bisous ! Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock