pfand geld
Arm aber sexy

Crise, argent et bouteilles consignées

Je lisais hier la Gazette de Berlin (paix à son âme) sur les salariés de la bouteille, soit les gens qui ramassent les bouteilles consignées dans la rue ou les parcs et les ramènent ensuite au supermarché avec leur cabas.

Avec la crise, j’ai l’impression que l’on en voit encore plus, à Berlin en tout cas, et je me pose la question de l’efficacité d’une telle loi pour la société allemande.

Les bouteilles consignées en Allemagne

En France, on voit certainement le système des consignes de manière positive (moins de déchets, plus de recyclage, des espaces publics plus propres, etc)… et c’est vrai qu’il faut faire la part des choses.

Les avantages :

Avoir un petit complément de revenu en plus de son salaire ou tout simplement quelques euros quand on n’a pas (ou trop peu) de revenu. Souvent il s’agit de 5-6 Euros, de quoi se payer un billet pour le tirage du loto et songer à de bien meilleurs auspices en rêvant de la super cagnotte de l’été (oui je m’égare hum hum).

Il y a aussi quelques initiatives comme celle de Pfandgeben.de  par exemple qui met en relation les gens voulant donner leurs consignes avec les ramasseurs de bouteilles pour que les efforts des uns et des autres soient facilités (c’est joli sur le papier mais je reste un peu sceptique dans la réalité).

Les inconvénients :

Entretenir une certaine forme de misère. C’est bien triste à dire mais vu qu’il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne, il y a beaucoup de gens en difficultés (même ceux ayant un emploi !) qui n’ont pas d’autres choix que de prendre cette activité comme complément de revenus.

Arm aber sexy? Pas sûr!

Pis franchement, ramener ses sacs de 10 kilos toutes les semaines, on s’en passerait bien aussi hein :)

Nota Bene : J’ai lu récemment qu’une loi était en projet pour supprimer les consignes. De mon point de vue je trouve cette initiative plus que louable, mais c’est finalement le système qu’il faut changer pour que la pauvreté recule (et non pas l’inverse).

J’aimerais avoir votre avis sur le sujet : selon vous, faut-il ou non abolir ce diktat de la bouteille consignée en Allemagne ?

Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock

J'ai 37 ans, j'habite à Berlin depuis 13 ans. J'adore la bière, surtout la belge, et je suis ambassadrice du bon goût à la française natürlich (je suis la Nadine de Rothschild du rock, rien que ça!)

17 commentaires

  • Lola

    Lorsque je rapporte mes quelques consignes au supermarché et que du coup j’économise quelques euros sur ma facture, je suis bien contente de me dire « tiens, ce paquet de pates ou de pQ, je l’ai eu gratuit ». Car, je trouve qu’avec moins de 5 euros, on peut se nourrir pour au moins la journée ici (lidl, aldi and co) et si il y a un système qui permet en plus de ne pas les sortir de sa poche, c’est deja ca de pris.
    Donc, en ce sens, je suis POUR les consignes !

  • Nat

    Mais tu paies tes consignes dans le prix de ta bouteille donc au final cela ne change rien: tu récupères juste l’argent que tu dois avance au moment de l’achat.

  • Pauline

    Eliminer le système de la consigne ne changera rien de rien à la pauvreté rampante, ça ne rendra pas les gens plus riches et ça ne les nourrira pas plus. A Paris, à défaut de pouvoir faire les consignes de bouteilles, depuis quelques années des groupes passent avant les éboueurs, donc en pleine nuit, hiver comme été, et se servent là où ils peuvent pour obtenir quelques euros en plus. Ils en vivent. Le gain de l’opération est bien entendu minime pour un effort physique important. Faut-il supprimer les poubelles et mettre les déchets et les rebuts sous clé?

    Donc pour répondre à ta question, oui, je suis pour le maintien de ce système de consigne, simplement parce que le recyclage est sacrément sympa pour l’environnement. Je pense que notre planète en a suffisamment besoin pour ne pas le remettre en question. Mais le mieux, ce serait que nous soyons effectivement tous assez riches pour ne plus avoir à se poser la question._.

  • Lola

    oui c’est vrai, si je paye ma bouteille, je n’obtiens que le remboursement de ma consigne, mais si je la ramasse dans la rue… et 1 bouteille en plastique c’est presque 25 centimes de récuperer !

  • Jul

    Je suis plutôt pour, car c’est un geste pour l’environnement qui n’est pas si contraignant que ça.

    Si les bouteilles sont moins recyclées, ce n’est pas à cause du système de consigne, mais apparemment à cause du type de bouteilles vendues. A mon avis, il faudrait plutôt contraindre les marques de boisson à commercialiser des bouteilles recyclables (en verre par exemple) plutôt que de supprimer de supprimer les consignes, ce qui n’arrangerait rien du tout.

    On utilise beaucoup trop de plastique et c’est dramatique. D’ailleurs, je vous conseille le film Plastic Planet : http://www.plastic-planet.de/

  • Nat

    Ah ça pour le plastique on est bien d’accord Jul..autant boire l’eau du robinet hein :)

  • Messergaster

    j’en avais parlé ici moi aussi–>http://messergaster.over-blog.com/article-les-bouteilles-de-verre-a-berlin-114640907.html
    il y en aurait des articles à ecrire sur les sdf berlinois: entre le motz, les bouteilles de verre…
    moment autobiographique: que de fois j’ai voulu donner à un sdf un sandwich ou une viennoiserie du café invendue…!–> et les gars en question m’ont souvent repondu que leur sac était dejà plein de bouffe! …
    une fois, j’ai voulu donner à un sdf une « rosinenschnecke », et le mec m’a demandé: « y a quoi dans le sachet? mmmhhh süssigkeit… [moment de pause de reflexion]. ok, ich nehme sie »…
    O_O
    desormais, je ne proopose plus les invendus aux sdf.

  • Nat

    Le motz? Kesako?
    Avec el sachet rempli de Süssigkeit, le mec pensait que tu lui proposais de la coke avec un Rosinenschecke??

  • JvH

    Alors moi je rentre tout juste de Paris, où j’ai été choquée par le nombre de bouteilles vides abandonnées partout par terre. Au moins avec la consigne elles ne finissent pas n’importe où.
    Ça me rappelle un pic nique fait au tout début de mon séjour berlinois: on était au Monbijou Park, on buvait tranquillement des bières, et une asiatique est venue nous dire « schnell, tlinken, tlinken, schnell » pour pouvoir récupérer nos bouteilles. :)

  • jack

    bon ben moi je vote aussi pour la consigne, et puis pour le salaire minimum aussi ! c’est quoi cet esclavagisme ?!

  • Nat

    C’est le « modèle économique » européen, tu sais, celui qui semble être si populaire en France actuellement :(

  • ezzie

    je vote pour le maintien de la consigne en allemagne et l’instauration de la consigne unilatérale en France et partout dans le monde.
    les emballages non consignés profitent uniquement aux industriels qui se sont déchargés partout dans le monde (sauf en allemagne) du recyclage de leurs déchets en en faisant porter les frais uniquement sur le consommateur et les collectivités (en fait une deuxième fois sur le consommateur) cela a provoqué des attitudes irresponsables de la part de la presque totalité des gens et on trouve partout éparts des emballages partout sur la planète, même là où on ne le soupçonnerait pas,
    il est temps plus que grandement temps de devenir écoresponsable et d’exiger le retour de la consigne étendu à la totalité des emballages à toute la planète.
    je vote pour le maintien et l’extension du principe de la consigne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *