Comment squatter quelques jours gratis (ou presque) à Berlin ?

Comment squatter quelques jours gratis (ou presque) à Berlin ?

17/01/2014 4 Par Tata Nat

Update du 07.05.2017: j’ai écrit cet article il y a plus de 3 ans. Mais comme je suis mécontente d’un service décrit à l’époque, tu trouveras mon avis négatif sur Nightswapping en fin d’article.

********************

Cher toi,

si tu as atterris sur cet article, c’est que:

1/ tu veux venir visiter Berlin en mode EasyJet-Setter

2/ ton budget est limité grâce à l’ami crise !

Pas de panique, j’ai ce qu’il te faut avec ces 4 moyens de squatter à Berlin pour que dalle !

1/ Facebook sans retenu tu utiliseras ! Espionner des gens que tu n’as pas vu depuis 20 ans, c’est bon ça !

En premier lieu, cherche dans tes potes si tu connais des gens à Berlin.

Alors évidemment ça fait gros rapace, mais c’est un peu le principe de cet article hein.

Pour faire passer ta demande en douceur auprès de Jean Machin que tu n’as plus revu depuis la 3èmeB, un conseil : file un bakchich à ton hôte potentiel !

Et par là, j’entends vin, fromages ou autres petites douceurs gastronomiques bien de chez nous (et donc plus difficilement trouvables ici) qui sauront charmer ton ancien nouvel ami !

2/ Le squattage de canapé tu pratiqueras !

Merci à Couchsurfing d’exister !

Comme son nom l’indique, il s’agit d’aller squatter une place ou dormir chez un local.

Par contre, il y a beaucoup de demandes pour peu d’élus, alors n’hésites pas à envoyer plein plein plein de demandes et une belle photo de ta ganache :D

Mon conseil: propose à ton hôte de cuisiner une spécialité de ton pays (encore de la bouffe, y’a que ça qui marche!) pour le remercier de son hospitalité. Toutefois, il parait que de plus en plus de gens utilisent ce site pour faire des rencontres sexuelles  d’un soir si si !

Maintenant vous voilà prévenus…et peut-être même bien convaincus hahaha !

3/ N’importe ou tu dormiras (ou pas) !

Et puis si ces 3 moyens ne sont pas suffisants, et bien il en reste encore un: pioncer dans le dernier club ou tu traineras tes guêtres ! Car oui, à Berlin, les plus grands clubs ne ferment tout simplement pas du week-end!

Ceci dit, c’est vraiment le dernier recours (à moins de ne pas dormir du tout!) et je ne t’encourage pas à le faire hein. Il fait plutôt froid en ce moment…dormir dehors n’est pas une bonne idée.

4/ L’échange de nuités tu essayeras (ou pas) !

Vous connaissez déjà Wimdu ou AirBnB qui propose la location de chambre chez les particuliers (plus sympa et souvent moins cher/contraignant que l’hôtel), mais ça forcément, c’est payant et il n’est pas certain que celui-ci perdure.

De ce fait, il y a un nouveau système gratuit basé sur le même principe: Nightswapping (anciennement Cosmopolit Home).

Je vous avis recommandé ce système il y a trois ans car il permettait de gagner des nuits à chaque fois que vous receviez quelqu’un chez vous et ensuite d’utiliser celles-ci pour vous rendre gratuitement chez un hôte dans la ville de votre choix ! Je l’ai même testé pendant deux nuits et déjà le principe avait ses limites (hôte qui refuse ou ne répond pas, pas beaucoup d’offres,…).

N’utilisez pas ce service: j’avais un compte avec une dizaine de nuitées que je me réservais pour un voyage cet été. Non seulement le système à changer: maintenant vous gagnez de l’argent et non des nuits sur un compte (du coup, plus aucune différence avec Wimdu ou Rbnb), mais en plus ils m’ont tout simplement virer toutes mes nuits gagnées ! Quand j’ai demandé une explication au service client, on m’a répondu que les nuitées étaient limitées dans le temps ! LOL ! Moi j’appelle cela de la malhonnêteté et c’est bien pour cela que je mets à jour cet article aujourd’hui.

Au final, prendre la solution numéro 2 ou 3 est facilement jouable. Et puis qui sait, tu rencontreras des gens charmants avec qui tu pourras partager une petite mousse (clique ici si tu veux lire le guide des bières du pauvre!).

Bonne chance et bon Berlin! Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock