Comment se faire débaptiser en Allemagne? Le test !

Comment se faire débaptiser en Allemagne? Le test !

17/04/2015 4 Par Tata Nat

Depuis quelques semaines, un fait survenu à un français de Berlin attise la toile. Il s’agit du cas Thomas Bores, un jeune expatrié s’étant fait prélevé l’impôt allemand sur l’église (=Kirchensteuer) contre son gré et malgré le fait qu’il ait bien spécifié à son employeur qu’il était athée, l’église catholique allemande s’étant procuré auprès de l’église catholique française son extrait de baptême sans l’en informer. Son article en entier peut être lu sur son blog ici.

Comment se faire débaptiser en Allemagne? Le test !

Hormis le fait que Thomas (et bien d’autres apparemment) doivent maintenant payer l’impôt sur l’église alors qu’ils sont déclarés athées, c’est bien le fait que les églises de 2 pays distincts se transmettent des documents personnels à l’insu des intéressés qui pose problème. Une pétition a été mise en ligne il y a quelques jours afin de demander au Ministre de l’intérieur M. Bernard Cazeneuve de se pencher sur le sujet. Elle a bientôt recueilli 500 signatures à ce jour et peut être lue (et signée) .

En parallèle dans sa lettre d’information du 15.04.2015, le député Pierre-Yves Leborgn’ vient aussi de relayer cette information plutôt optimiste: Je cite:

« Saisi par un compatriote de Berlin, je suis intervenu en février sur l’impôt sur le culte (Kirchensteuer) prélevé en Allemagne. Ce compatriote, qui s’était déclaré sans confession au moment de son inscription à la commune, s’était cependant vu prélever l’impôt sur le culte au titre de la religion catholique, le diocèse de Berlin ayant eu accès aux données enregistrées au moment de son inscription et obtenu son certificat de baptême du diocèse de son lieu de naissance en France. Ce partage d’informations privées sans consentement préalable de l’intéressé constitue une violation flagrante de la Directive européenne 95/46 sur la protection des données personnelles. C’est la position que j’ai fait valoir auprès de Laurent Fabius et de Bernard Cazeneuve, Ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur, ainsi que de Susanne Wasum-Rainer, Ambassadrice d’Allemagne en France.

J’ai rencontré le cabinet de Bernard Cazeneuve la semaine passée. Une lettre de rappel à la loi pourrait être adressée à l’Eglise catholique en France afin de s’assurer qu’aucun certificat de baptême ne soit remis sans consentement préalable de la personne concernée. En parallèle, j’ai été informé par le Ministère allemand des Finances, qui procède au prélèvement de l’impôt sur le culte, de nouvelles possibilités pour les contribuables de contrôler leurs données personnelles et de signifier leur refus de voir rendues accessibles les informations relatives à leurs convictions religieuses. Il est loisible également aux contribuables ne souhaitant plus acquitter l’impôt sur le culte d’effectuer les démarches de sorties de l’Eglise (Kirchenaustritt). »

 

Du coup au milieu de tout cela, je me suis demandée s’il était facile d’effectuer la démarche de débaptisation en Allemagne (=apostasie dans la langue de Gott) auprès de mon diocèse. Même si mon expérience soit tout à fait personnelle, voici ce qu’il m’a fallu faire:

– téléphoner moi-même au diocèse pour obtenir les informations personnellement (les informations cruciales ne pouvant pas être communiquées à une personne tierce au téléphone étant…l’adresse du diocèse !!)

– envoyer une lettre de débaptisation

– me faire répondre qu’il faut que je me présente soit en personne pour donner mon certificat de naissance (bah oui personne ne pouvait me dire ma date de baptême), ou soit envoyer le document (que je ne pouvais avoir qu’à la mairie de mon lieu de naissance) et payer 6,47 EUR par chèque (mais oui par chèque !!) pour recevoir la confirmation avec A/R à mon domicile en Allemagne.

– Donc entre les papiers manquants et le chèque, cette superbe invention française que l’on nous envie dans le monde entier, il m’aura fallu attendre de passer quelques jours en France pour pouvoir réaliser tout ce patatras.

– Durée totale de la procédure: 2 mois

 Et enfin, TADAM voilà le papelard (attention à mes compétences photophopesques qui brulent les yeux et font saigner du nez) !

2015-04-16 18.43.17

Si cela vous titille, voici un site pas mal pour faire une jolie lettre: l’Apostasie pour tous. Sinon vous pouvez aussi dire que vous êtes une lesbienne / un gay satanique et pornographe, mais ça a tendance à leur donner des sueurs froides.

Maintenant il reste encore à savoir si cela suffisant à sauver mon porte-monnaie, à défaut de mon âme huhuhu! Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock

Et toi mon petit expatrié adoré, tu en penses quoi de cette histoire? Tu as réussi à te faire débaptiser? Si tu aimes les dinosaures tu peux aussi commenter !