Arm aber sexy

Berlin vu par Miryam, blogueuse sur Hallo Deutschland

Aujourd’hui, je fais ma feignasse hum hum mais surtout, j’ai envie de donner la parole à une blogueuse française qui adore Berlin et qui va vous donner sa vision des choses sur la capitale allemande et sa supposée coolitude perdue…car vous n’êtes certainement pas passés à côté de cet article sur Slate annonçant que Berlin ne serait plus la ville la plus cool ! Enfer et damnation, il fallait que quelqu’un se penche sur le sujet.

*************************

Après avoir réalisé une interview sur son blog, Tata Nat a eu la gentillesse de me proposer d’écrire un petit billet.

Vous devez sans doute vous demander qui je suis, et bien pour faire court : Miryam, 22 ans, auteur du blog Hallo Deutschland, germanophile et amoureuse de Berlin.

J’ai découvert Berlin pour la première fois de ma vie en cours d’histoire (c’était un cours sur le Mur de Berlin) et j’y suis allée pour la première fois lors d’un voyage en 2010 …

Et depuis, en tout et pour tout j’y suis allée huit fois … Et à chaque fois c’était différent !

Mais depuis, je peux vous dire qu’entre 2010 et 2014 et bien Berlin a sacrément changé. Tellement que lors de ma dernière expédition Berlinoise, il y a un peu plus d’un mois maintenant (je n’étais pas revenue depuis mai 2012) j’ai réellement eu un choc culturel.

Je m’explique : Gentrification à outrance, des travaux partout, et des cars et des cars de touristes …

Lors de mes voyages à Berlin, j’ai toujours pris grand soin de ne jamais faire de choses de « touriste », sauf que j’ai toujours sur moi un plan de la ville et un plan de la BVG (qui ne me servent à rien d’ailleurs, ben oui au bout de 8 fois, à force je maîtrise).

Alors oui je n’ai pas honte de le dire, je ne suis jamais allée faire la fête au Berghaim, je ne fais pas partie de la génération Easyjet et je ne me considère pas comme une néo-berlinoise.

Combien de fois ai-je entendu des ami(e)s de Berlin me dire, que c’était rare pour eux de rencontrer une française qui ne dis pas « ah mais je connais Berlin, j’y ai fais la fête ! ». Berlin ce n’est pas que ça.

Pour moi c’est une ville-musée, parce qu’il y a toujours quelques choses à découvrir à chaque coin de rue, Berlin c’est aussi l’Histoire (c’est ce qui a fait de moi une passionnée de cette ville), c’est également la culture parce que vous ne trouverez jamais une ville aussi riche culturellement où chacun y trouve son compte et où il y en a pour tous les goûts (musique, cinéma, art, etc…)

Berlin c’est aussi les grands espaces : les parcs, les lacs, les balades, et les sorties Urbex parce qu’effectivement, la capitale allemande regorge de lieux abandonnés incroyables à visiter !

Alors oui, moi je suis contente de lire que Berlin n’est plus la ville la plus cool au monde, parce que je comprends les Berlinois qui se plaignent de la hausse des loyers, je suis choquée par les expulsions à cause de la gentrification et qui sous leurs yeux assistent à la destruction de leurs patrimoine (je parle de l’East Side Gallery, du Tacheles ou encore de l’américanisation de l’Alexanderplatz).

Mais je ne comprends pas tout ces néo-berlinois qui ne viennent à Berlin que pour dire « j’habite à Berlin même si mon loyer coûtent 500€ » alors qu’il y a quelques années, il était facile de trouver un appartement pas cher pour 300€ dans le centre.

Aller chercher un appartement pas cher à l’heure actuelle sur Mitte ou sur Neukölln. Je ne parle même pas de Prenzlauer Berg ou de Friedrischain puisque cela fait un moment maintenant qu’il est mission impossible de trouver un logement pas cher, car ce sont justement les quartiers prisés par les néo-berlinois et où les prix ont totalement flambés.

Alors j’espère que le fait que Berlin ne soit plus « the place to be » permettra à la ville de garder de son charme et de sa richesse. Parce que c’est ça l’âme de Berlin.

**************************

Et vous, rejoignez-vous Miryam dans son témoignage? Qu’avez-vous pensé de cet article?

La discussion est ouverte en commentaires ! Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock

J'ai 32 ans, j'habite à Berlin depuis 9 ans. J'adore la bière, surtout la belge, et je suis ambassadrice du bon goût à la française natürlich (je suis la Nadine de Rothschild du rock, rien que ça!)

6 commentaires

  • Gianfranco

    Suis assez d’accord avec tout ce que dit Miryam, la gentrification est un phénomène connu et reconnu à Berlin, mais à bien y réfléchir, je pense que ça a été le cas de toutes les autres grandes capitales (Paris, Londres notamment) à la fin des années 80. Berlin a juste 20 ans de retard sur le phénomène. Et je crains que malheureusement cela va encore s’amplifier dans les années à venir. Le chamboulement urbain est loin d’être achevé (on va construire des buildings sur Alexanderplatz…), et il s’accompagnera inexorablement d’une mutation/transformation sociologique, démographique, économique, etc… J’espère donc, comme Miryam, que Berlin n’y perdra pas son âme.

  • Tata Nat

    Aurevoir cher Motto: Arm aber Sexy…il va falloir trouver un remplacement à ce slogan si cher au maire de Berlin !

  • Messergaster

    Cet article me rend encore plus heureuse d’avoir eu l’occasion de voir encore ce qui reste de la berlin alternative pendant l’année où j’y ai vécu… nous assistons là sans doute aux derniers mois de Berlin en tant que capitale « où il fait bon vivre », mais c’est vrai que comparé à la France, ça reste un havre où les gens sont ouverts d’esprits, accueilleants et genereux.
    Question Berghain.. j’avoue que moi j’avais pas senti le besoin d’y aller pendant très longtemps.. mais apres, a force d’en entendre parler.. j’ai cédé: moi aussi je voulais faire partie des élus qui avaient réussi à passer outre le « nein » de Sven!…
    Pour revenir au thème de l’article: c’est précisément ces changements de plus en plus rapides de la ville, en tout cas, qui continuent de me faire hésiter à y retourner vivre… –>retourner vivre là-bas, à quoi bon si d’ici moins de 10 ans, Berlin sera une autre métropole style Paris?

  • Adèle P.

    Très bon article !
    C’est vrai que c’est assez triste de voir Berlin se transformer ainsi. Je n’ai pas du tout vécu la vie culturelle berlinoise des fêtes et autres, et j’ai été assez surprise de voir à quel point Berlin était prisée pour ça. Quand j’y suis allée la première fois, ç’a été un véritable coup de foudre et je me disais que c’était bien la seule grande ville dans laquelle je me verrais bien vivre, j’avais le sentiment que la vie là-bas devait être bien douce. Je n’y vis pas, mais n’abandonne pas l’idée en soi, d’autant plus que je suis fiancée à un berlinois (rencontré en province française :D) qui raconte avec nostalgie ses belles années là-bas. Et c’est vrai que même les loyers des quartiers moins prisés augmentent énormément ces derniers temps, mes beaux-parents ont un appart à Berlin et voient chaque année le changement.
    J’espère que les (anciens) berlinois parviendront à préserver leur ville comme ils savaient si bien le faire.

    Merci pour cet article, et je mets ce blog dans mes favoris, tiens ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *