Mon mec est allemand et il fait du fromage super bon !

À la maison on s’amuse: je fais de la bière depuis que j’habite en Allemagne et cher et tendre (qui est berlinois rappelons-le) fait du fromage depuis que l’on habite ensemble. Et cela est très bien fait étant donné qu’on adore tous les deux la bonne boisson et les clacos en tout genre (j’ai déjà parlé de ma passion des bons fromages là).

Ce qui nous amène par conséquent à l’article du jour, concocté par cher et tendre rien que pour vous, et qui va vous montrer comment faire un premier petit fromage maison sans prétention mais délicieux. Yummi Yummi !

1 / Verser la quantité de lait initiale (dans notre exemple, 6 litres de lait entier pasteurisé mais non homogénéisé) ainsi qu’un peu de yogourt dans une casserole. Faire chauffer jusqu’à 32 degrés celsius.

fromage1

Pour connaitre la température précise, il suffit d’un thermomètre gradué de 0 à 100 degrés, enfin pas forcément mais celui-ci, je l’utilise aussi pour la bière. Et pour le faire tenir parfaitement dans le lait pendant la cuisson, rien de tel qu’un manche de spatule et un peu de scotch TADA !

fromage2

2/ Ajouter ensuite la pressure animale ou végétale et laisser épaissir pendant une heure. Pour info, la pressure végétale (ou caille-lait jaune) est présente partout dans la nature. J’en ai beaucoup dans mon jardin…comme le houblon tiens tiens tiens

fromage3

3/ Ensuite et suivant le type de fromage que l’on souhaite faire, il faut couper le caillé en petits morceaux entre 0.5 et 1.5 cm et laisser reposer de façon à bien séparer la partie liquide et la partie solide.

fromage4

Pour un fromage à pâte dure, il faut réchauffer tout le mélange jusqu’à 45-50 degrés. Pour du fromage frais, sautez cette étape et passez directement à la suivante: tout passer à la passoire à l’aide d’un tissu en lin.

fromage5

4/ Si vous aimez le lactosérum, vous pouvez le collecter et le déguster avec des fruits en morceaux.

fromage6

5/ Et enfin, il faudra bien tout mettre dans un moule et presser pour faire sortir le plus d’humidité possible, toujours dans notre exemple, car les méthodes changent suivant le fromage réalisé. Ce joli petit bout de lactose devra ensuite murir dans une solution salée ou être recouvert de sel, herbes aromatiques ou autres épices au choix.

Stockage au frais et dégustation sous 2 semaines au minimum: tout est une question de patience, mais si vous lisez ce blog depuis longtemps, vous le savez déjà.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à mes les poser et je les transférerai au maitre-fromager. Et sinon pour vous aider dans votre premier fromage maison, n’hésitez pas à consulter le lien suivant pour compléter vos connaissances et obtenir d’autres recettes.

Bon Appétit mes amis ! (citation en français dans le texte de l’allemand fier de son produit fini ^^)

Et sinon je suis curieuse: vous avez un fromage teuton préféré ? Vous avez déjà essayé de faire votre propre fromage ?

Mais par pitié, ne me dites pas ceux au goût improbable comme… »l’Exquisa à la Kebab » :p

Sacrés allemands !