Les jours fériés à Berlin…qui a dit que les berlinois n’aimaient pas bosser?

Le mai de mois mois de mai a toujours été mon préféré: c’est le printemps, il fait beau, on peut ressortir ces plus beaux décolletés t-shirts, c’est mon anniversaire et il y a plein de week-ends prolongés via les jours fériés. Mais tiens, parlons-en un peu de ceux-ci, j’ai dénommé les jours fériés de Berlin. Ils se font rares je trouve, par rapport à la France mais aussi par rapport aux autres Länder.

C’est vrai quoi: on dit bien « en mai fait ce qu’il te plaît » et pourtant,  vous allez voir, la liste n’est pas folichonne folichonne:

1er janvier: Jour de l’an = Neujahrstag

Vendredi avant Pâques: Vendredi saint = Karfreitag

Lundi de Pâques = Ostermontag

1er mai: Fête du travail = Tag der Arbeit

Jeudi 40 jours après Pâques: l’Ascension = Christi Himmelfahrt

Septième dimanche après Pâques et le lundi suivant: Pentecôte (et Lundi de Pentecôte) = Pfingstmontag

3 octobre: Jour de la réunification = Tag der Deutschen Einheit

25 décembre: Noël = 1. Weihnachtstag

26 décembre = Jour férié après Noël = 2. Weihnachtstag

Mais si jamais vous voulez comparer (ou être dégouté), le tableau des jours fériés vous donnera un bon aperçu des différences entre les régions allemandes. J’ai comme qui dirait l’impression qu’on se fait gruger à Berlin avec seulement 9 jours fériés alors qu’on ne me dise pas que les berlinois se la coulent douce! Ça donnerait presque envie de s’exiler en Bavière qui a 4 jours de repos supplémentaires (non je rigole bien sûr, vous ne m’aviez pas cru quand même :D).

Et enfin, pour répondre à une question qui reste en suspens chez de nombreux expatriés, le 8 mai, jour de la fin de la seconde guerre mondiale, est bien fêté à Berlin mais ce n’est pas ce que vous croyez (genre une horde de français nationalistes voulant leur jour férié): en fait c’est le 9 mai et c’est le jour de commémoration de la capitulation de l’Allemagne nazie et de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe, fêté par nos amis russes (tout étant une histoire de décalage horaire huhuhu).

Je découvre cela sur le tare (ça ne fait que 5 ans que j’habite ici)(mieux vaut trop tard que jamais hein) car j’y ai participé, un peu sans le savoir, la semaine dernière à Treptower Park. Une ambiance de folie entre concerts rock-russe, bortsch et shots de vodkas! Je ne peux que vous recommander…pour 2013…et en attendant je vous laisse méditer avec l’affiche de cette commémoration…qui est comment dire…directe oui, très directe!