La nouvelle bière est en préparation! Et cette fois-ci…c’est du tout grain !

Je m’y suis prise un poil trop tard et malheureusement cette cuvée ne sera pas une bière de Noël.

Dommage, mais n’est pas le plus important. Le principal aujourd’hui, cher adorateur du houblon, c’est que cette bière sera la première réalisée de A à Z, puisqu’elle est tout grain! Elle est quoué ?

Elle est tout grain: cela veut dire simplement que j’ai commandé un gros sac de malt, du houblon et de la levure, j’ai tout bien fait comme indiqué sur la recette et voilà, c’est parti mon kiki!

Voyons voir, trouver les bons mots pour décrire tout cela, c’est pas forcément mon truc donc je vais vous balancer quelques photos et détailler rapidement les différentes étapes, ce qui vous prouvera que faire sa propre bière à la maison c’est plutôt facile !

1 / Le concassage des grains

Là pas de surprise, il faut moudre moudre et encore moudre. On était trois…ça nous a pris un sacrés paquet de minutes! A noter que j’ai utilisé un bon vieux moulin à café, ce qui était plutôt efficace une fois le bon réglage trouvé.

Ohhh le beau malt! Cela sentait bien bon en tout cas.

2 / La cuisson

Les 2 casseroles sur la photo ont une capacité globale de 15 litres, ce qui a permis de faire 10 lires de bière au final (et oui, les grains moulus, cela prend énormément de place). Malheureusement, comme mes plaques sont électriques, il m’a fallu un moment pour trouver les températures adéquates pour chaque récipient en fonction du volume d’eau contenu dans chacun. Mais maintenant, c’est bien noté dans mon petit carnet de parfaite petite brasseuse amatrice et la prochaine cuvée sera plus rapide :)

Ensuite pas de secret, juste de la patience pendant toute la durée de cuisson: une jolie mousse fait son apparition et les arômes commencent à envahir la cuisine.

Je sais que je vous le dis souvent, mais si vous voulez plein d’infos utiles et très complètes sur cet art qu’est le brassage amateur, n’hésitez pas à visiter le site d’Univers Bière. C’est un petit peu une bible dans ce domaine :)

Il est possible ensuite de donner les restes de grains au bétail...ce qui est tout à fait envisageable en habitant en plein centre-ville hum hum…

La poubelle bio me fait de l’œil? Ça doit être les vapeurs…

Et quand vous pensez que c’est fini, y’en a encore! Car oui, il faudra ajouter les sacs de houblon à la préparation et cela se fait en 2 fois (un sac au début et un autre plus tard), sinon ce serait pas drôle hein. Ce machin qui flotte là au milieu, c’est bien un sac en tissu contenant plein de houblons frais du matin!

3 / La filtration et la (les) fermentation(s)

Ensuite il faut encore procéder à la filtration (pour séparer les grains du moût), ajouter les levures et entreposer la cuve pendant une petite semaine à température ambiante (20-25 degrés) pour que commence la fermentation.

La photo ci-dessous vous montre le premier résultat après 7 jours de fermentation: à ce moment là et pour cette bière en tout cas, je refais une nouvelle filtration pour éliminer les restes de levure présent dans le fond de la cuve et les autres impuretés (comme « le Kräusen », cette ligne que vous pouvez voir sur les parois).

Maintenant, la bière effectue tranquillement sa garde au frigo, à une température de 7-10 degrés, et cela pendant 2-3 semaines. Dans quelques jours, je pourrais enfin la mettre en bouteille et la déguster…fin janvier 2014! (optimisme quand tu nous tiens ^^)

Je vais refaire une 2ème tournée d’ici 2-3 semaines: j’ai recommandé un peu plus de matos pour que le brassage soit plus rapide, mais j’aurai encore besoin d’âmes charitables pour moudre les grains huhuhuhu! Alors avis aux amateurs (ou plutôt amatrices comme ce le fut lors de l’atelier bière en 2012): n’hésitez pas à laisser un petit commentaire si vous souhaitez participer!

Tu veux voir plus de photos de brassage et trouver encore plus d’inspiration? Va donc voir les photos de la cuvée à la framboise et de celle à la cerise.

J’espère que je t’aurai en tout cas appris des choses trop utiles pour tes prochains diners chez Mr l’ambassadeur et pourquoi pas, de t’avoir donné assez confiance pour te lancer toi aussi dans ta première bière maison :)

Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock