La bière du jour: l’Augustiner

Non ce n’est pas parce que j’en ai bu hier soir que je vais vous en parler aujourd’hui…mais en fait si, vous l’aviez déjà deviné.

C’est donc d’Augustiner dont il est question aujourd’hui, une bière bavaroise (un jour je vous parlerai des bavarois qui pour moi sont au sommet de la chaîne alimentaire) au goût peu amer et léger.

La brasserie est toujours en activité et elle date (tenez vous bien) de 1328, lorsque les moines augustins ont eu la folle idée de se lancer dans la bière (si je change de vie, je me reconvertirai en nonne brasseur en Bavière).

La bière produite ne bénéficie d’aucune campagne publicitaire. Elle dispose cependant d’une solide réputation basée sur la qualité. En 2003, 900 000 hectolitres ont été écoulés. Bien que la canicule aurait pu permettre d’en vendre davantage, la compagnie a renoncé à produire plus pour en assurer l’excellence.

Augustiner fait partie, avec Spaten, Paulaner, Hacker-Pschorr, Hofbräu et Löwenbräu, des 6 brasseurs officiels de la fête de la bière de Munich. Selon les dires des autoctones, ces bières ne seraient pas bonnes car trop commerciales…mais en même temps, avez vous déjà goûté de la bière fumée, une autre spécialité bavaroise? C’est comme boire un jus de chips au bacon…salée et avec un goût de jambon fumé…très peu pour moi (je bois déjà pas de Jäggermeister, souvenez-vous). Que des jaloux ces petits brasseurs, vraiment.

Je bois surtout de la Lagerbier Hell car c’est la plus facile à trouver, mais comme je suis une fille ouverte, je n’attends qu’une occasion pour tester les autres variantes! Cela me fait d’ailleurs penser que la fête de la bière de Berlin arrive bientôt, et que ça va bientôt être l’opportunité de vous faire un bel article plein de photos et à chaud!

Bonne Augustiner.