J’ai testé pour vous: faire sa bière à la maison et franchement c’est trop bon!!!

Je viens de rentrer de vacances (et oui encore), le soleil brille aujourd’hui sur Berlin et je me sens de bonne humeur. Alors aujourd’hui je vais décrire le sujet suivant:

COMMENT FAIRE DE LA BIÈRE À DOMICILE QUI DÉCHIRE SA MÉMÉ!!!

Pas de panique public assoiffé, il n’est point besoin des cuves de maître Kanter mais simplement d’un kit de brassage à domicile. Après, je ne suis pas vendeuse en kit alors vous allez faire un tour sur le net et vous choisissez celui qui vous botte le plus. Le mien ressemble à peu de chose près à celui sur la photo, c’est-à-dire que je peux faire des cuvées de 20 litres maximum…j’en baverai rien que d’y penser!

Ensuite il faut choisir le type de bière que vous souhaitez brasser si le kit ne contient pas de malt et de houblon. Là, c’est suivant vos goûts mais comme ici on trouve à 90% de la pils partout, autant faire exotique et prendre une autre variété. La première cuvée que j’ai réalisé était une bière rousse de type Kilkenny…délicieuse!!

Une fois tout votre matos en main, voilà les étapes à réaliser votre premier brassage maison:

1°) Le brassage: c’est le fait de mélanger le malt et le houblon avec de l’eau bien chaude. Cette étape va durer quelques heures alors veillez bien à prendre votre après-midi pour la réaliser sans stress. Cela va sentir bon dans la cuisine!

2°) La 1ère fermentation: cette étape consiste à ensemencer le moût avec une certaine quantité de levures (on parle alors de « levain ») afin que ces levures transforment les sucres présents en alcool et en CO2.

3°) La 2nde fermentation: c’est la même chose sauf que vous allez filtrer votre bière en puissance des détritus de la première fermentation afin de la rendre plus gouteuse et raffinée.

4°) L’embouteillage: et vas y que je t’embouteille tout ça!

5°) Nouvelle fermentation en bouteille: et que je met les bouteilles à reposer dans un endroit à l’abri de la lumière. Courage, on y est presque!

6°) La maturation: je crois bien que c’est la plus cruelle des étapes. La bière est là, en bouteilles par milliers et il va falloir attendre encore au minimum 2 semaines pour y gouter.

Le secret d’une bonne cuvée? La patience! En effet, toutes ces étapes prendront au minimum 6 semaines, c’est-à-dire du brassage à la première dégustation officielle.

Maintenant que j’y pense, j’ai jamais réussi à en garder très longtemps de la bière dès la maturation finie…Être brasseur, c’est pas de la tarte!

ATTENTION: la règle fondamentale d’une cuvée réussie est une hygiène maximale. En général dans votre 1er kit de bière, vous obtiendrez une solution désinfectante pour vos ustensiles.

Mieux vaut trop que pas assez et même deux fois qu’une!

Nota Bene: cela dépend aussi du type de bière que vous avez choisi alors lisez bien la notice d’utilisation de votre kit. N’allez pas m’accuser d’avoir foutu en l’air votre cuvée non plus!

Faites moi partager vos impressions de brasseurs amateurs hein ou envoyez moi une bouteille à Berlin :)

PS: à croire que c’est une passion, j’avais déjà écrit un article sur la bière maison le 16 juin…moins complet que celui là, mais quand même…il faut que je pense plus souvent à aérer l’appart quand je brasse!