Crise, argent et bouteilles consignées

Crise, argent et bouteilles consignées

Je lisais hier cet article de la Gazette de Berlin sur les salariés de la bouteille, soit les gens qui ramassent les bouteilles consignées dans la rue ou les parcs et les ramènent ensuite au supermarché avec leur cabas.

Avec la crise, j’ai l’impression que l’on en voit encore plus, à Berlin en tout cas, et je me pose la question de l’efficacité d’une telle loi pour la société allemande.

Les bouteilles consignées en Allemagne

En France, on voit certainement le système des consignes de manière positive (moins de déchets, plus de recyclage, des espaces publics plus propres, etc)… et c’est vrai qu’il faut faire la part des choses.

Les avantages :

Avoir un petit complément de revenu en plus de son salaire ou tout simplement quelques euros quand on n’a pas (ou trop peu) de revenu. Souvent il s’agit de 5-6 Euros, de quoi se payer un billet pour le tirage du loto et songer à de bien meilleurs auspices en rêvant de la super cagnotte de l’été (oui je m’égare hum hum).

Il y a aussi quelques initiatives comme celle de Pfandgeben.de  par exemple qui met en relation les gens voulant donner leurs consignes avec les ramasseurs de bouteilles pour que les efforts des uns et des autres soient facilités (c’est joli sur le papier mais je reste un peu sceptique dans la réalité).

Les inconvénients :

Entretenir une certaine forme de misère. C’est bien triste à dire mais vu qu’il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne, il y a beaucoup de gens en difficultés (même ceux ayant un emploi !) qui n’ont pas d’autres choix que de prendre cette activité comme complément de revenus.

Arm aber sexy? Pas sûr!

Pis franchement, ramener ses sacs de 10 kilos toutes les semaines, on s’en passerait bien aussi hein :)

Nota Bene : J’ai lu récemment qu’une loi était en projet pour supprimer les consignes. De mon point de vue je trouve cette initiative plus que louable, mais c’est finalement le système qu’il faut changer pour que la pauvreté recule (et non pas l’inverse).

J’aimerais avoir votre avis sur le sujet : selon vous, faut-il ou non abolir ce diktat de la bouteille consignée en Allemagne ?

Au fait j’suis sur Facebook un peu plus que sur le blog, abonnez-vous et viendez voir ce qu’il s’y passe –> @biereberlinrock