Brassage de 50 litres de bière en fût de chêne !

Cette année pour la Saint Patrick il n’y aura pas de concours bière mais un roman-photo sur une expérience faite le mois dernier avec mon pote de brassage berlinois Stefan.

50 litres cela parait beaucoup et pour cause ! Mon cuiseur Weck a une capacité de 30 litres maximum, ce qui m’autorise à faire une grosse vingtaine de litres de bière à chaque brassage. Alors comme je ne vais pas acheter une seconde marmite et surtout que je n’ai pas 4 bras (Vishnu c’est moi?), nous avons décidé d’associer nos ressources pour confectionner cette nouvelle bière maison ! Une collaboration houblonne que je vais vous conter de ce pas.

**************************

Quand Stefan m’a dit avoir acquis depuis de nombreux mois un fût en chêne de 50 litres, je n’ai pas eu d’hésitation pour lui proposer de brasser cette bière à deux. La recette est simple: brassage d’une double bock brune légèrement épicée au gingembre et au poivre asiatique. Voici quelques photos de la journée de brassage et de la préparation du fût.

Voici la bête: neuve et sentant bon le sentier boisé !

Épeautre, seigle et orge. Un seau de préparation maltée chacun.

Un moulin à grains activé par une perceuse. Rapide et chic :D

Let the party begins !

Et c’est parti pour des heures de brassage en folie.

Grâce au site Bière à la main, j’ai fabriqué un seau de filtration. Le tutoriel est ici.

Cela fonctionne plutôt bien, en tout cas mieux que mon ancien système.

Quel joli gâteau de drêches.

Plusieurs heures plus tard, on approche de la fin du brassage. Mes mains étaient un peu trop prises, ce qui explique cette time lapse sans photo. Et pour résumer, la fermentation a duré deux petites semaines à environ 20 degrés.

barrique de bière maison

Ensuite Stefan a préparé le fût pour le transvasement de la bière.

barrique de bière maison

En premier, il fallait remplir d’eau le fût et le vider plusieurs fois pour que le bois s’imprègne.

barrique de bière maison

Comme on peut le voir l’eau coulait bien de tous les bords au début et il a fallu environ 24 heures jusqu’à ce que le fût puisse s’hérmétiser.

La baignoire a une tout nouvelle utilisation.

Voici enfin le moment tant attendu: le transvasement des fûts de fermentation dans la barrique.

Et maintenant me direz-vous? Et bien y’a plus qu’à stocker le fût et qu’à attendre … 6 mois ! Oui c’est dur, mais c’est pour la bonne cause. Rendez-vous en août pour la dégustation de cette double bock :D

Alors vous en pensez quoi? Aimez-vous les bières vieillies en fût de chêne?

Des bises et une bonne petite pinte aujourd’hui pour la Saint Patrick !